-----

Artiste roumaine-francophone, originaire de Moldavie, perchée sur une montagne à Quito qui préfère pas/pas/passionnément l’image à la parole et tout cela malgré des crises de bartlébysme. Entre « I would prefer not to », crayons, papiers, pvc ou métal et d’autres instruments pointus, le jeu reste l’éternel préféré.

J’ai fait mes études à l’Académie de Théâtre Musique et Beaux-Arts de Chisinau en Moldavie et à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris.  En reprise d’études tardive j’obtenu aussi deux licences à Paris 8 : psychologie et sciences de l’éducation. Néanmoins, sans prévoir un changement professionnel.

Mon travail qui a été exposé et qui s’expose régulièrement en Équateur, au Mexique, en France, en Roumanie et en Moldavie traite toujours sur l’indicible.  C’est une sorte de jeu au cache-cache, de dire et de taire. Ma production est sérielle : j’ai peint sur moi-même, sur mes grossesses, au rythme de l’Opus 35 de Tchaïkovski ou  à la recherche mélanomaniaque du noir. Dans la dernière-née  c’est cacher et détruire de la poésie en jouant librement sur  des planches de pvc avec du goudron, de l’encre, du vernis et de la taille  aux gouges linographiques.

-----

Romanian from Moldova artist perched on a mountain in Quito who prefers pas/pas/passionately image to language and all this despite some serious Bartléby’s syndrome incidents. Between "I would prefer not to", pencils, paper, PVC or metal and other pungent instruments, playing remains an eternal favourite.

Serious CV and works on: www.doinavieru.com

 

I would prefer not to (write un artist’s statement). It's a difficult exercise putting words on a visual work. It is always about the unspeakable, about seek and hide, about telling but shutting up at the same time. My production is quite serial and even if I paint about myself (my child-bearing experience or me in general), or on a Tchaikovsky symphony, or seeking the richness of black colour like a true melanomaniac, or, in this last series, hiding and destroying the Gherasim Luca's poetry, it’s always about a certain passionate expression. In this series, on this particular pvc board I aloud myself to play freely by dripping, letting it flow, scratching, applying by all possible means ink, acrylic, oil, tar, varnish, asphalt and building materials ... And then, I carve in this flexible plastic matter just to follow the rhythm of the poetry by the incisions.

© 2023 by The Painter​

  • s-tbird
  • s-facebook